Mini Fastnet 2018 : Dernière ligne droite.

16h30 :

La barre des moins de 100 MN est franchie pour le leaders. Les marins sont en place pour la dernière ligne droite vers la baie de Douarnenez, les étraves deviennent nerveuses, les safrans frétillent, les tentatives d’attaques vont fuser pour un sprint au cordeau.

En Proto, « Tartine cherche du Beurre »creuse petit à petit, dixième de milles par dixième de milles, inexorablement, l’écart avec ses poursuivants. Les gros bras du début de saison – « Rousseau Clôtures », « BFR Marée Haute Jaune » et « Lillienthal » – ont du souci à se faire avec l’arrivée des nouveaux plans Lombard car « Ino Rope », frère jumeau de « Tartine », est aussi à la fête et occupe la troisième place actuellement. On le sait, rien n’est fait tant que la ligne n’est pas franchie, mais les deux nouveaux Protos, au nez ni rond, ni pointu, auront déjà marqué de leur empreinte ce 33ème Mini Fastnet.

En Série, c’est la guerre des Pogo3 qui continue. Le dernier né du chantier Structures occupe les 12 premières places du classement actuel. Dans cette catégorie, la photo-finish pourrait bien être nécessaire pour les départager. Le bateau italien « Wanted Sponsor » est sur le trône du leader de façon presque ininterrompue depuis le signal de départ, mais il a « #TTB » sur le dos et il semblerait bien que « Grassi Bateaux » tente de leur faire l’intérieur. C’est à un magnifique duel à 4 que ces équipages nous permettent de vivre en direct. Bon sang que cette course est belle!

Photo Simon Jourdan.