Mini-Fastnet : Arrivées Proto.

 

  1. « Griffon.fr » (865) Ian Lipinski et David Raison arrivé le 21/06 à 23h. 52min. 19sec.
  2. « Spicee.com » (716) Romain Bolzinger et Julien Bourgeois arrivé le 22/06 à 04h. 33min. 07sec.
  3. « Lillienthal » (934) Joerg Riechers et Robert Stanjek arrivé à 05h. 22min. 28sec.
  4. « Eight Cube – Acryline » (888) Simon Koster et Axel Trehin à 05h. 28min. 47sec.
  5. « Sideral » (931) Andrea Fornaro et Oliver Bravo de Laguna à 06h. 08min. 29sec.
  6. « Ropeye »(787) Sébastien Pebelier et Allessandro Torresani à 08h. 27min. 15sec.
  7. « Mille et un sourires » (667) Thibault Michelin et Pierre Denjean à 08h. 59min. 15sec.
  8. « Région Guadeloupe » (788) Kéni Piperol et Julien Hereu à 10h. 18min. 32 sec.
  9. « Roll my chicken » (679) Aurélien Poisson et Lucas Montagne à 10h. 23min. 42sec.
  10. « Destination île de Ré » (759) Antoine Cornic et Laurent Cornic à 11h. 17′ 37″.
  11. « Hinano » (335) Jonathan Chodkiewiez et Jay Thompson à 11h. 53′ 36″.
  12. « Lore » (348) Dominik Lenk et Radec Kowalczyk à 12h 45′ 22″.
  13. « Les-amis.fun »(614) Fredo Guerin et Henri Duval à 13h 14’34 ».
  14. « April Marine »(650) Clément Machetel et Antoine Perrin à 13h 32′ 59 »
  15. « Coba2″ (630) Pierre Moizan et Florian Mausy  à 14h 32′ 20 ».
  16. « Ixblues vamonos »(412) Dorel Nacou et Nicolas Marchand à 15h 04′ 32 ».
  17. « Akali » (316) Oriol Pujol Orgemi et Jordi Garriga Turon à 15h 32′ 50″.
  18. « Les bouchons d’espoir Côtes d’Armor »(291) Eric Jezegou et Denis Aventurier à 17h 00’05 ».
  19. « Adrenaline » (346) Edgar Byczek et Tom Byczek à 17h 34′ 37″.
  20. « Petit citron Vert » (184) Christian Jacquelin et Jean-Alex Gautier à 19h 28′ 41″.
  21. « C2O » (395) Marine Feuerstein et Hanns Bergmann à 19h 38′ 04″.
  22. « Stenella Racing » (392) Marcel Schwager et Andreas Hanakamp à 22h 58′ 28″.
  23. « Bleeding cowboy » (624) Nathalie Devouge et David Allamelou à 23h 05′ 14″.
  24. « Bon mais pas un rond » (800). DNF.
  25. « VMax » (419). DNF.
  26. « Mini-Skirt » (254). DNF).

Mini-Fastnet : Quatre pour 2 places.

Jeudi 00h00 :

Derrière les vainqueurs du jour la bagarre est âpre pour les accessits. Un nez pointu face à trois nez ronds. Un équipage français, un allemand, un italien et un franco-suisse.

Les positions actuelles :

« Spicee.com » (716)  Romain Bolzinger(Fra) et Julien Bourgeois (Fra) est à 21,0 milles de l’arrivée, il marche à  2,1 noeuds.                                   « Eight cube – Acryline » (888) Simon Koster (Sui) et Axel Trehin (Fra) est à 22,5 milles de l’arrivée, il marche à 2,3 noeuds.                                        « Lillienthal » (934) Joerg Riechers (Ger) et Robert Stanjek (Ger) est à 23,3 milles de l’arrivée, il marche à 3,2 noeuds.                                                    « Sideral » (931) Andrea Fornaro (Ita) et Oliver Bravo de Laguna (Ita) est à 27,2 milles de l’arrivée et marche à 2,4 noeuds.

Photo Simon Jourdan.

 

Mini-Fastnet : « Griffon.fr » irrésistible !

 

 

23 heure 52 minutes 19 secondes :

« Griffon.fr » passe victorieusement la ligne d’arrivée de ce 32ème Mini-Fastnet. En tête du début à la fin, la puissance du bateau bleu a encore parlé et les talents conjugués  de Ian Lipinski et David Raison ont fait le reste. Au passage, un nouveau record de l’épreuve en 3 jours 08 heures 52 minutes et 19 secondes.

Photos Simon Jourdan.

Mini-Fastnet : ETA de « Griffon.FR » vers 23h00.

Mercredi 19h30 :

La brise d’Ouest attendue est arrivée et l’ensemble de la flotte a accéléré par l’arrière. Ian Lipinski et David Raison  sont à 25,6 milles de la ligne d’arrivée et avancent à 9,7 noeuds. Outre une large victoire, il y a du record dans l’air. Mais tant que la ligne…

photo Simon Jourdan.

Mini-Fastnet : Après 3 jours de course.

Mercredi 15h00 :

Ian Lipinski et David Raison (« Griffon.fr »- 865) filent à 8,4 noeuds et sont à 65,9 milles de la ligne d’arrivée. Ils ont 20,7 milles d’avance sur leur premier poursuivant et la victoire ne devrait plus leur échapper. La troisième d’affilée pour ce bateau révolutionnaire, la deuxième pour chacun des skipper (2015 Davy Beaudart et David Raison, 2016 pour Ian Lipinski et Sébastien Picault). En ce qui concerne le record de l’épreuve, lui aussi détenu par « Griffon.fr », il faut que le 865 arrive avant 04h 03minutes et 08 secondes. Au vu de la distance restant à parcourir, c’est largement faisable.

Après 3 jours de course, les classements parlent d’eux même :

Proto :

  1. « Griffon.fr » 865  à 65,9 de l’arrivée.
  2. « Spicee.com » 716 à 20,7mn du leader.
  3. « Eight Cube – Acryline » 888 à 22,6mn du leader.
  4. « Lillienthal » 934 à 28,9mn du leader.
  5.  « Sideral » 931 à 28,9mn du leader.
  6. « Roll my chicken » 679 à 46,7mn du leader;
  7. « Mille et un sourires » 667 à 48,7mn du leader.
  8. « Région Guadeloupe » 788 à 50,8mn du leader.
  9. « Ropeye » 787 à 51,2mn du leader.
  10. « Destination île de Ré » 759 à 55,4 du leader.

 

Série :

  1. « Emile Henry » 895 à 102,2 de l’arrivée.
  2. « Cellestab.com » 910 à 1,7mn du leader.
  3. « Océan-Dentiste.com » 887 à 3,8mn du leader.
  4. « Technique Voile » 913 à 4,0mn mn du leader.
  5. « Kerhis-Cerfrance » 909 à 4,2mn du leader.
  6. « Mahi-Mahi » 869 à 4,3mn du leader.
  7. « Construction du Belon » 868 à 5,5mn du leader.
  8. « Shaman – Banque du Léman » 903 à 6,0mn du leader.
  9. « Cachaca II » 915 à 7,5mn du leader.
  10. « Olivertessloff.com » 893 à 8,7mn du leader.

 

Mini-Fastnet : Richard-Marika et Compagnie.

Le Richard-Marika est bien connu des ministes. C’est le bateau libérateur que les skippers contactent  après le passage de Basse Vieille pour annoncer leur arrivée. C’est le bateau qu’ils voient de loin et qui matérialise pour eux la ligne d’arrivée dont il est l’une des extrémités. C’est le bateau qu’ils entendent car c’est de son bord que part le coup de corne qui marque le passage de la ligne et d’où émet la VHF du comité de course qui confirme tel numéro de bateau, à telle heure précise. Le Richard-Marika c’est le bateau bleu qui est un peu le but à atteindre pour terminer l’épreuve.

Mais le Richard-Marika, c’est aussi le bateau-amiral de l’Association Optimiste 29, dont le Président, Gilles Guyader, remerciait l’autre jour, sur le podium des discours d’avant départ, le Winches Club pour son don à l’association. Car, cet ancien fileyeur est adapté pour permettre aux personnes handicapées ou à mobilité réduite d’embarquer pour des balades en baie de Douarnenez tout au long de la saison estivale. Chaque année, le Richard-Marika fait naviguer des centaines de personnes.

Le Richard-Marika, ce n’est pas que le bateau d’Optimiste 29, c’est aussi toute une équipe qui se mobilise, année après année, pour les courses Mini 6,50 organisées par le Winches Club. A commencer par le Patron, Louis et tout son équipage; par Jean-Jacques égal à lui-même, homme orchestre, de la météo à la logistique et auprès de la Direction de Course; par Chantal, boss des contrôles sécu, et « maman des skippers » comme ils le disent eux-même; par Christian, trésorier de l’assos toujours présent à l’appel, d’un côté comme de l’autre; par Christine,  multifonction et bonne à toutes les sauces; par Dominique, qui fait les contôles sécu, veille à bord du Richard-Marika, sur lequel il effectue nombre de travaux toute l’année.

Il semble que si Gilles, le Président d’Optimiste 29, remercie le Winches Club, l’inverse est incontestablement un juste retour.

Photos Simon Jourdan