Arrivée de Cerfrance

1h49’15s jeudi 20 juin

C’était la première sortie dans le grand bain pour le bateau. Et le galop d’essai est plutôt réussi ! Tanguy Bouroullec et Rémi Aubrun finissent à une belle troisième place.

On se souvient que peu avant l’Angleterre le 969 a marqué un temps d’arrêt avant de repartir sur une allure plus modérée. C’est à ce moment que l’équipage a perdu l’usage du safran tribord. Le safran sous le vent pour le long bord vers l’Irlande, ce qui a un peu compliqué les choses.

« En Manche, on levait le pied à 17 nœuds pour finir la course. Et dans la pétole, les foils transforment le bateau en tapis volant, c’est assez fou ! » raconte Tanguy. Alors que Rémi lâche dans un sourire : « C’est le début d’un bateau de légende ».