Le Parcours

La course part de Douarnenez un dimanche, le lendemain du prologue. En laissant la Basse Vieille à tribord, la flotte file vers la Pointe St Matthieu et le Chenal du Four pour se retrouver au NE du rail d’Ouessant (DST).site


La traversée de la Manche de nuit amène les concurrents au matin à la Pointe de la Cornouaille anglaise où ils vont passer entre le phare de Wolf-Rock et Land’s End. La mer d’Irlande s’ouvre alors à eux avec comme objectif le phare du Fastnet. Ce phare du Comté de Cork est devenu une destination emblématique de la course au large depuis de longues années et l’un des plus célèbres phares du monde.
Construit en 1904, il a une hauteur de 54 mètres et une portée de 27 milles et fut automatisé en 1989. Son feu est à 1 éclat blanc toutes les 5 secondes et il était aussi surnommé « La larme de l’Irlande », dernière apparition de leur île pour les immigrants en route vers le nouveau monde.

photo Simon Barré
photo Simon Barré

Le retour vers Douarnenez peut alors s’enclencher avec souvent des allures portantes rapides autorisant les plus belles moyennes. Ouessant et son archipel sont à laisser à babord ainsi que la Basse Vieille pour finir parfois par un match en baie avant la ligne d’arrivée.